Grimp'RSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Premières ascensions en 8C+ – V16 first ascents

28 juin 2022 à 09:49

Deux infos sur deux premières ascensions en bloc en 8C+ :

*** Nomura Shinishiro nous présente “Gakido” en vidéo :
Le japonais avait résolu ce printemps ce projet de longue date de Chigobutai qui présente une escalade assez courte et explosive pour un bloc de cette difficulté, à l’instar du très pur “Floatin” ouvert par Ruichi Murai plus tôt dans la saison hivernale.

*** Nomura Shinichiro presents Gakido V16 (first ascent) in a video:
Japanese solved this Spring this long time project located in Chigobutai, Fukushima. An intense and powerful climbing for a boulder of this grade, as “Floatin” opened by Ruichi Murai at the beginning of winter season.

*** Matt Fultz ouvre “Brace for the Cure” V16 au Colorado sur le bloc de “Jade” :
Le bloqueur américain annonce vidéo à la clé sur son compte Instagram la première ascension de ce 8C+ : un nouvel enchainement en gros dévers qu’il décrit comme sa première ascension la plus dure et son 2e problème le plus dur qu’il a réalisé. Il commence dans “Jade” pour traverser à gauche et remonter l’impressionnant panneau juste à côté du 8B+ classique. Un passage qui demande une précision au millimètre pour attraper des prises minuscules impossibles à ré-armer.

*** Matt Fultz opens “Brace for the Cure” V16 at “Jade” boulder, Colorado:
American boulderer announces on his Instagram account with a video the first ascent of this V16: his hardest first ascent and his second hardest problem ever done. It starts in “Jade” then traversing left and going straight the big overhang juste close from the 8B+ classic. A problem which requires a lot of precision in order to stick the hands correctly on the rasor crimps.

L’article Premières ascensions en 8C+ – V16 first ascents est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Soline Kentzel répète Golden Gate ! – Soline Kentzel freeclimbs Golden Gate

26 avril 2022 à 12:11

Cap sur El Cap, l’expédition se poursuit. Accompagnée du talentueux grimpeur belge Seb Berthe qui a renoncé au Dawn Wall pour cette saison après un long siège ce printemps, la grimpeuse française Soline Kentzel vient de réaliser une bel exploit sur El Cap (Yosemite) avec une répétition en libre de “Golden Gate” (1000 m, 7c+/8a, 36 longueurs) après 9 jours en paroi !
Concernant l’ascension, Soline précise : “Nous avons grimpé en réversible tout le long (dans les longueurs plus faciles en 5.11) et enchainé les longueurs crux en tête tous les deux (au dessus du 5.12).”
Seb Berthe décrit : “On a mis deux jours à arriver à la longueur en désescalade, la longueur 17. Soline est tombée dans quelques longueurs en 5.11 mais les a réalisées ensuite à l’essai suivant. Le 3ème jour fut un jour de repos sous la neige. Le 4ème jour, nous étions à la “Move pitch”. Le 5ème jour, elle a essayé la voie mais ne l’a pas enchainé. Le 6ème jour, nous avons effectué un jour de repos sous la pluie. Au 7ème jour, Soline a enchainé “Move pitch” à son 3ème essai, et on a bougé rapidement à the Tower. Elle a pu enchainer “Golden desert” durant la soirée à son premier essai. Le 8ème jour fut un nouveau repos forcé en raison de la pluie. Le 9ème jour fut consacré à la “A5 traverse” que Soline a pu réaliser en deux essais, dans un combat avec les bouteilles, et nous avons terminé au sommet pendant l’après-midi”.
Pendant ces jours de repos forcés, nous avons dû nous serrer sur la toute petite vire où nous squattions en essayant constamment d’éviter d’être mouillés d’abord puis gelés ensuite… Un de nos sacs de couchage est même devenu totalement gelé et figé. Mais nous avons pu garder la motivation élevée et reprendre l’escalade dès que le mur était sec ! Pendant les journées d’escalade les plus ensoleillées, la glace fondait du haut du mur et d’impressionnants morceaux de glace tombaient. Toutes les 5min, le tirage au sort était lancé : il fallait arrêter de grimper, se coller contre le mur en attendant que ces morceaux de glace tombent tout autour de nous.” Ambiance !

Soline devient la 6ème grimpeuse à réaliser Golden Gate en libre — après Hazel Findlay, Florence Pinet, Emily Harrington (dans la journée !), la canadienne Bronwyn Hodgins et Amity Warme — et une des plus jeunes, à seulement 21 ans !

Soline Kentzel Golden Gate

Cap sur El Cap expedition continues. Joined by talented Belgian climber Seb Berthe who gave up in his attempt to free climb the Dawn Wall, French woman Soline Kentzel (21 years old) could do a real feat on El Cap with a free ascent of classic “Golden Gate” (5.13a/b, 1000m) after 9 days spent on the wall!
According to Soline, “We swapped the lead on easier pitches (5.11) and we both lead all the difficult pitches (up to 5.12).”

Seb Berthe describes:
We took two days to reach the downclimb, pitch 17. She had a few falls on some 5.11 pitches of the first half but always sent them on her second try. Day 3 was a snowy restday. On day 4, we were at the “move pitch”. Day 5, she worked the pitch but could not send. Day 6, rainy restday. On day 7, she sent the Move pitch in her third try and we quickly moved to Tower to the people. She could even send the Golden desert pitch on her first try that evening. Day 8 was a forced rainy restday. On day 9, she worked the A5 traverse and then sent it 2tries after in a pumpy battle, we ran to the summit the same afternoon!

We went through some epic snow storm and rain showers wich made surviving on this wall a true challenge. During these forced restdays we had to squeeze in the really small ledge we brought constantly trying to avoid being wet first and frozen after… One of our sleeping bag even became totally stiff and icy. But we could keep the motivation really high and got back to climbing as soon as the wall was dry! During the sunnier climbing days, the ice was melting from the top of the wall throwing on us impressive ice chunks. Every 5min, lottery was on: we had to stop climbing, stick ourselves against the wall waiting for these pieces of ice to fall all around us.”

Soline becomes the 6th woman to free climb “Golden Gate” (after Hazel Findlay, Florence Pinet, Emily Harrington (in a day!), Canadian Bronwyn Hodgins and Amity Warme) and one of the youngest at 21 years old!

L’article Soline Kentzel répète Golden Gate ! – Soline Kentzel freeclimbs Golden Gate est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Film: Proof of Concept

31 mars 2022 à 10:51

“Proof of Concept” est un film consacré au grimpeur pro américain Sean Bailey. Ecarté de la participation aux Jeux Olympiques, Sean a rebondi dehors et en coupe du Monde ces deux dernières années. Et les croix se sont accumulées tès rapidement ! Découvrez-le en action dans “Ace of Spade” (9a+) dans l’Utah qu’il était très proche de flasher avec un flow impressionnant, ou encore ne faisant qu’une bouchée de certains blocs extrêmes des US “Box Therapy”, “Gran Illusion” (8C+) ou encore “Pegasus” à Joe’s Valley (8C). Sean monte encore en puissance le printemps dernier avec quelques victoires en coupe du Monde, une en bloc à Salt Lake, puis deux autres en diff’ à Villars et Chamonix en début d’été avant d’aller conquérir “Bibliographie” (9b+) à Céüse. Un beau film de Ben Neilson.

Introducing ‘Proof of Concept’, a new film about pro climber, Sean Bailey. Up against the toughest route he’d ever attempted, Sean pushed himself to new limits and completes the third ascent of “Bibliographie”, 5.15c. This film dives into Sean’s career as a pro climber, and how he uses both success and failure to fuel his climbing and push himself to new limits. Including too flash attempt of “Ace of Spade” 5.15a, quick sends of “Box Therapy”, “Gran Illusion” (both V16), “Pegasus” (V15) and documenting his victories in bouldering and lead world cups last summer (Salt Lake City, Villars, Chamonix). Filmed by Ben Neilson

Photo: Ben Neilson

L’article Film: Proof of Concept est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Mari Augusta Salvesen flashe un offwidth célèbre d’Indian Creek ! – Mari Augusta Salvesen flashes Indian Creek’s famous offwidth!

28 mars 2022 à 15:14

La Norvégienne Mari Augusta Salvesen est une grimpeuse très douée dont les qualités ne sont plus à démontrer, capable de réaliser du 8A bloc, comme des voies dures en trad et en big wall. Plutôt spécialiste de trad avec des réalisations jusqu’au 8b, et un compagnon qui se prénomme Pete Whittaker, un des maîtres du offwidth mondial, Mari vient juste de réaliser un bel exploit avec le flash de la célèbre fissure déversante de “Belly Full of Bad Berries” 8a à Indian Creek dans l’Utah, la Mecque de la fissure. En effet, Mari a préparé le flash de cette voie qui remonte un dévers très prononcé à 45° sur 25 mètres grâce aux Wide Boys, qui en ont profité pour immortaliser l’ascension en vidéo. Tom Randall commente en disant que Mari a dû changer ses méthodes sur au moins 1/3 de l’itinéraire par rapport à celles qu’ils ont données avec Pete, ce qui rend encore la réalisation encore plus impressionnante ! Le combat fut mémorable ! Bravo ! Un aperçu de la voie avec la vidéo d’Adam Ondra, où ce dernier se fait aussi sévèrement secouer.

Photo: Tom Randall

Norwegian climber Mari Augusta Salvesen is a top climber, having performed in nearly all disciplines. But she is more turned on trad climbing with notable ascents until 8b an the fact of her partner is Pete Whittaker, well-known as offwidth master. Mari just did an impressive send with the flash of famous offwidth “Belly Full of Bad Berries” 8a at crack climbing Mecca, Indian Creek, Utah. She prepared the flash of this 45° overhanging 25 meters crack with the Wide Boys, immortalizing the scene with an impressive vid. According to Tom Randall, Mari should find her own betas and was quite onsight for 1/3 of the route, the betas given by Pete and him didn’t work. Mari finally succeed after a quite huge fight. A nice achievement! Watch Adam Ondra’s fight in the video above.

Photo: Tom Randall

Mari Augusta Salvesen Offwidth Indian Creek

L’article Mari Augusta Salvesen flashe un offwidth célèbre d’Indian Creek ! – Mari Augusta Salvesen flashes Indian Creek’s famous offwidth! est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Video: Charles Albert, Bloody Sunday 8B+ first ascent

19 mars 2022 à 12:44

Nous avons surpris le génie bleausard Charles Albert en flagrant délit de plantage d’orteils afin de s’offrir la première ascension de “Bloody Sunday” 8B+ à The Scoop dans le Colorado. Un bloc qu’il pourrait être tenté de rallonger à l’avenir avec un départ bas dans lequel il a aussi fait tous les mouvements. À noter que Charles sera à l’honneur du Reel Rock 16 qui sera disponible fin mars, ci-dessous le trailer, histoire de patienter !

We caught amazing French barefoot climber Charles Albert in his typical toe crimping madness for the first ascent of “Bloody Sunday” 8B+ at The Scoop, Colorado. A sitstart version also seems to be on the cards, since he has already done all the moves. Charles will be headlining Reel Rock 16, coming up at the end of the month. The trailer is below to whet your appetite!

L’article Video: Charles Albert, Bloody Sunday 8B+ first ascent est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Carlo traversi réalise Magic Line 8c+ trad – Carlo Traversi climbs Magic Line 8c+ trad

3 mars 2022 à 18:40

Fin février, Le grimpeur américain Carlo Traversi a répété une des voies en trad les plus dures du monde : “Magic Line” 8c+ à Vernal Falls dans le parc national du Yosemite. En plus de la difficulté technique, le placement des protections est vraiment compliqué dans cette voie de 35 mètres remontant un fine fissure en granite les pieds à plat, proposant un pas de bloc en 8A en intro, une suite en 8a voie avant un pas de bloc sommital en 7C. C’est Ron Kauk qui a réalisé la première ascension de cette voie en 1996 avec les protections déjà en place et proposé 8c. 20 ans plus tard, son fils Lonnie répètera la voie, une première fois avec les protections posées, puis une seconde fois en plus pur style en posant les friends, proposant une difficulté supérieure à 8c+. En 2019, la grimpeuse britanique Hazel Findlay réalisa la 3ème ascension. Connu pour ses réalisations en bloc (notamment “Creature from the black lagoon” 8C+) ou en escalade sportive (“Empath” 9a+), Carlo Traversi est un véritable touche à tout puisqu’il avait déjà réalisé une autre voie extrême en trad dans le Yosemite avec la seconde ascension de “Meltdown” (8c+ aussi) en 2018, 2 ans après la première par Beth Rodden. Il empoche donc la 4ème ascension de “Magic Line” dans des conditions hivernales, avec de la neige au pied de la voie ! Apparemment Traversi adore les conditions très froides sur granite, lui qui avait déjà travaillé la voie dans des conditions glaciaires il y a quelques années ! (Vidéo ci-dessous!)

Photo de couverture : Christian Adam

At the end of February, American climber Carlo Traversi repeated one of the toughest trad routes in the world with “Magic Line” 8c+ at Vernal Falls, Yosemite National Park. In addition to the technical difficulty of the climb, the placement of the gear is really complicated in this fine 35 meters granite crack with poor feet, offering a bouldering step around V11 in intro followed by a 5.13+ route and a top 7C boulder crux. It was Ron Kauk who made the first ascent of this route in 1996 with the gear already pre-placed and proposed 8c. 20 years later, his son Lonnie repeated the line, first with the gear in place, then a second time in more pure style with the friends, proposing an 8c+ grade. In 2019, British climber Hazel Findlay made the 3rd ascent. Known for his achievements in bouldering (notably “Creature from the black lagoon” 8C+) or in sportclimbing (“Empath” 9a+), Carlo Traversi is a real all-rounder. He had already completed another extreme trad route in the Yosemite with the second ascent of “Meltdown” (8c+ too) in 2018, 2 years after the first ascent by Beth Rodden. He therefore grabbed the 4th ascent of “Magic Line” in winter conditions, with snow at the foot of the route! Apparently Traversi loves very cold conditions on granite, he who had already worked this route in glacial conditions a few years ago! (Video above!)

Cover pic: Christian Adam

L’article Carlo traversi réalise Magic Line 8c+ trad – Carlo Traversi climbs Magic Line 8c+ trad est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Allison Vest, la grimpeuse Canadienne en forme – Allison Vest the Canadian woman in shape

8 février 2022 à 07:04

En un peu plus de 3 mois, la grimpeuse canadienne Allison Vest (26 ans) a connu une belle progression. Elle était déjà connue, avec une liste de réalisations bien ancrées dans le 8A+ bloc et deux 8B. Davantage tournée vers la compétition (3 fois championne nationale), elle a décidé de faire un break et de prendre une année sabbatique pour grimper dehors. Bien lui en a pris puisqu’elle empile les blocs durs, notamment avec la réalisation de trois 8B à Joe’s Valley cet automne dont le classique “Blackout”, ou encore le très beau “Masterpiece” (vidéo ci-dessous). Mais en ce début d’année 2022, Allison vient de franchir un nouveau pallier.

En effet, elle vient d’annoncer la récente réussite de son premier 8B+ “Show your scars” à Ogden non loin de Salt Lake City dans l’Utah. Ce bloc, considéré comme facile pour le niveau avec 14 ascensions en 2 ans (il en faut bien un pour commencer), propose une escalade très athlétique des plus physiques sur 10 mouvements (vidéo de la 2e ascension ci-dessous).
Allison, au terme de 10 séances, aura vécu un processus cool où elle a progressé à chaque session.
Plus d’infos avec une mini-interview sur 8a.nu

Photo: Sean Faulkner

In just over 3 months, Canadian climber Allison Vest (26) has made great progress. Known in the past for a list of ticks in the V12 range and 2 8Bs, she is currently on fire. Previously more focused on competitions (3-time national champion), she decided to take a year off the circuit to climb outside. She did well with some hard boulders and the fast send of three 8Bs at Joe’s Valley this fall, including the classic “Blackout”, or the very beautiful “Masterpiece” (video above). But at the start of 2022, Allison just reached a new level.
Indeed, the Canadian just announced the recent success of her first 8B+ “Show your scars” in Ogden close to Salt Lake City in Utah. This boulder, considered easy for the level with 14 climbs in 2 years (incremental, that’s how to do it), offers a very athletic and physical climb over 10 movements (video of the 2nd ascent below).
It took Allison 10 sessions, with a cool process where she did progress at each session.
More info with a mini-interview on 8a.nu


Photo: Sean Faulkner


L’article Allison Vest, la grimpeuse Canadienne en forme – Allison Vest the Canadian woman in shape est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Lamb, Bertone, Raboutou, Ise : les dernières infos en bloc de la semaine – Lamb, Bertone, Raboutou, Ise : latest weekly bouldering infos

16 janvier 2022 à 10:26

En plus des deux croix pour les françaises Loury et Bertone, d’autres infos remarquables sont encore à relater cette semaine en bloc.

*** Katie Lamb s’offre son 3ème 8B+ avec un classique de Buttermilks (Bishop) en Californie, “Direct North”. Cette ligne ouverte par le local des lieux Shawn Diamond en 2009 démarre assis au pied de l’imposante boule caractéristique des lieux de Grandma Peabody. C’est une sortie directe plus difficile du 8B classique de “Direction”. Le problème propose une escalade athlétique et assez longue (12 mouvements difficiles) dans un dévers sur arquées. C’est déjà le 3ème 8B+ bloc de la grimpeuse américaine de 24 ans qui avait réalisé l’été dernier les ultra-classiques “Jade” et “New Base Line”.

*** La collante se poursuit à Fontainebleau : Malgré des conditions un poil plus humides jeudi, Max Bertone (14 ans) a comme sa sœur profité de la collante cette semaine pour réaliser son second 8B bloc avec le magnifique “Saruman du bas” à Cuvier Sorcières (derrière le Rempart). Ce bloc assez récent (2017) mais majeur a été découvert et ouvert en départ débout par Guillaume Joubert (8A) avant que Nico Pelorson n’ouvre le départ bas dans la foulée. Un bloc magnifique très bleausard tout en sensations, compression, et talons sur une arête déversante. Voici la vidéo du run gagnant du jeune réunionnais qui avait déjà empoché le debout en 2020.

*** Brooke Raboutou dans le Tessin : On l’avait quittée à Red Rocks avec “Trieste”, son projet en bloc naturel de 2021, la championne franco-américaine découvre actuellement les blocs du Tessin en Suisse. Brooke vient de réaliser la première féminine de “La Proue” 8B classique de Cresciano, tout en blocages sur réglettes plates et pieds à plat…

Brooke Proue
Photo: coll. Finn Stack

*** Vidéo d’Hallucination 8C+ : Le japonais Kazuma Ise, 19 ans, nous offre la vidéo de son run de “Hallucination” 8C+, proposant une grimpe impeccable et spécialité japonaise, un réta des plus moussus. Le crux sur mono a l’air bien sordide, pour un des passages les plus durs du pays avec les 4 autres 8C+ du pays du soleil levant : “United”, “Floatin”, “Nexus” et “Nayuta” (cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

More bouldering sends this week after the 2 nice ticks by French women!

*** Katie Lamb offers her 3rd 8B+ boulder with a classic from Buttermilks, Bishop, California, “Direct North”. This line opened by local Shawn Diamond in 2009 is a sitstart of Grandma Peabody’s giant bowl. It’s an harder exit of classic 8B called “Direction”. The problem proposes an athletic and long climb (12 hard moves) on crimps in an overhang. It’s Katie’s 3rd 8B+ after the send of “Jade” and “New Base Line” last summer!

*** Sticky conditions in Font continue: Despite a little bit of humidity on Thursday, Max Bertone (14 years old) could take profit of cold and quite dry conditions in Font like his sister. He just climbed his second 8B boulder with “Saruman du bas” in Cuvier Sorcières (a little bit behind Rempart). This recent gem was discovered and opened by Guillaume Joubert for the stand (2017, 8A) and Nico Pelorson added immediatly an 8B low start. A very beautiful boulder, Font style, smooth climbing, compression on sloper, heelhooks and some balancy moves on an overhanging arete. The video of the send in the video juste above.

*** Brooke Raboutou is currently visiting Ticino, Switzerland with the first female ascent of Cresciano’s classic, “La proue” with slopy edges, poor feet and body tension required…

*** Video of “Hallucination” 8C+: Japan young gun Kazuma Ise, 19 years old shares the video of his send of “Hallucination” 8C+, with a very smooth climbing and a tricky mantle in the moss (!). The crux on monos looks insane, for one of the most difficult problem of the country with the 4 other 8C+ “Floatin”, “United”, “Nexus” and “Nayuta”. (Click on the image above for the video).

L’article Lamb, Bertone, Raboutou, Ise : les dernières infos en bloc de la semaine – Lamb, Bertone, Raboutou, Ise : latest weekly bouldering infos est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Brooke Raboutou réalise Trieste 8B+ – Brooke Raboutou sends Trieste V14 (+video)

7 décembre 2021 à 07:28

Après un premier trip sur place au début de l’année, Brooke Raboutou empoche à nouveau un bloc dur avec le panneau très à doigts de “Trieste” 8B+. Ce classique de Red Rocks (Nevada, US) avait été ouvert par Paul Robinson en 2014, il est situé au secteur de First Creek Canyon. Il aura fallu 3 jours à Brooke lors de second séjour, empochant le bloc au dernier essai de la journée.

Cette dernière commente sur Instagram :
“Bon sang, cela fait du bien de rétablir en haut de ce bloc qui m’avait poussée dans mes retranchements au niveau physique et mental il y a un an. De retour, je me suis sentie plus forte, j’ai pu mettre les états d’âme et la pression de côté, contrairement au précédent séjour. J’adore me dépasser et me perfectionner pour ce genre de choses, c’est un processus que je veux continuer à entretenir. Au projet suivant !”

C’est déjà le 3ème 8B+ bloc de Brooke qui avait déjà réalisé “Muscle Car” et “Jade”. Et l’histoire n’est peut-être pas finie puisque le départ assis de “Trieste” (8C) est potentiellement dans son viseur…

Photo : Louder Than Eleven

After a first trip to the area at the beginning of 2021, Brooke Raboutou just completed one of the hard classics of Red Rocks, Nevada, with “Trieste” V14 opened by Paul Robinson in 2014. The boulder went down on her last try of the 3rd day. Brooke wrote on Instagram:

“Damn, it feels good to stand on top of a boulder that pushed my physical and mental limits a year ago. Coming back, I felt much stronger and was able to let go of expectations and lighten the pressure I put on myself the previous trip. The process of pushing myself and growing from it is one I will forever admire and continue to chase. Onto the next project!


It’s her third V14, Brooke having already climbed “Muscle Car” and “Jade”. The story is maybe not finished because “Trieste” has a sit start in the 8C range which could be her next target. Wait and see…

Pic: Louder Than Eleven

L’article Brooke Raboutou réalise Trieste 8B+ – Brooke Raboutou sends Trieste V14 (+video) est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Les derniers 8C+ bloc – The latest 8C+ boulders

26 novembre 2021 à 17:11

Les derniers 8C+ bloc sont l’oeuvre de l’américain Taylor McNeill et du belge Simon Lorenzi !
Après 3 ans d’efforts et plus de 50 jours de travail, Taylor a réussi la première ascension de “Moonlight Sonata”, le bloc le plus dur de Joe’s Valley, une proue à compression qu’il propose à 8C+, vidéo ci-dessous à la clé. Jusqu’alors, Taylor avait déjà réussi quelques blocs extrêmes comme “Squoze” (8C) , “Southern Drawl” (8C) ou encore “The Big Island” (8B+/C à Bleau).

On n’avait pas donné de ses nouvelles depuis l’ouverture de “Soudain Seul”, le Belge Simon Lorenzi vient quant à lui d’annoncer une répétition du classique Suisse de Val Bavona “Off the wagon low start” 8C+ après les ascensions de Raboutou, Webb, Woods et Cameroni. Voici son commentaire laissé sur les réseaux sociaux :
“J’ai essayé la version basse de bloc le jour où j’ai réussi le grand mouvement du départ debout.
Après avoir passé quelques sessions sur ce bloc ces deux derniers mois, tombant à chaque fois au même mouvement j’ai finalement trouvé la clé il y a 2 semaines pendant une nuit pluvieuse. C’était mon dernier jour et le réta était mouillé donc j’ai décidé de trouver quelque chose pour dompter davantage ce mouvement clé. J’ai réglé de petits détails qui m’a permis de faire le mouvement 5 fois sur 10. Du coup j’ai compris que la session suivante pouvait être la bonne.
Cette semaine je suis venu à Sonlerto pour une session. Le seul jour grimpable était hier à cause de la pluie. Donc j’ai fait la route depuis la Belgique (9 heures) mardi en espérant que ce jour serait assez. J’ai commencé à essayer à 15h mais après 3 heures et environ 15 essais je tombais toujours à ce fameux mouvement, et je commençais à devenir fou et vraiment fatigué. Ma dernière option a été de prendre un gros repos et je suis allé voir Clem Lechaptois et Dave Graham essayer “Roadkill” pendant une heure. Je suis revenu pour donner mes derniers essais. Après une première tentative pas terrible, j’ai décidé de remettre immédiatement un nouvel essai pour garder mes sensations dans le crux. Cela s’est passé bien mieux que prévu, et quelques cris plus tard, j’étais au sommet du bloc !”

 The latest 8C+ boulder sends are the business of the American Taylor McNeill and the Belgian Simon Lorenzi!
After 3 years of effort and more than 50 days of work, Taylor has successfully completed the first ascent of “Moonlight Sonata”, the hardest boulder in Joe’s Valley, a compression prow that he proposes at 8C+, video below. Until then, Taylor had already succeeded in some extreme boulders like “Squoze” (8C), “Southern Drawl” (8C) or even “The Big Island” (8B+/C in Bleau).

Quite silent since his first ascent of “Soudain Seul”, The Belgian Simon Lorenzi has just announced a repeat of the Swiss classic of Val Bavona “Off the wagon low start” 8C + after the ascents of Raboutou, Webb, Woods and Cameroni. Here is his comment left on social media:
“I started to try the low start as soon as i did the big move from the stand once.
After spending few sessions in the boulder the last two months and falling at the same move every time i finally found the key 2 weeks ago during a rainy night. It was my last day and the top out was wet so i decided to try something to improve THE crux move. Surprisingly i found a small trick and did the move around 5 times out of 10 tries. From there i felt that the next session could be the one.

So this week i went to Sonlerto for one session. The only climbable day was yesterday because of the rain so i did the road ​from belgium (9hrs) thuesday hoping that the day after would be enough. Wednsday i started to try at 3pm but after 3 hours and 15th tries falling at the same f****** move i was going crazy but also too tired.
My last option was to have a big rest so i went to see Dave Graham and Clément Lechaptois trying “Road Kill” for 1h.
I came back to the Wagon to give my last few attempts. My first attempt was’nt very good so i decided to go quickly afterwards to keep the feeling of the crux.
It worked better than expected and few screams later i was standing on the top of the boulder!”

L’article Les derniers 8C+ bloc – The latest 8C+ boulders est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Video: Isabelle Faus coche Shadow Walker 8B+ – Isabelle Faus sends Shadow Walker 8B+

23 novembre 2021 à 17:16

L’américaine Isabelle Faus coche un nouveau 8B+/V14 avec la ligne “Shadow Walker” située sur le site de SwissCo dans le Colorado (USA). C’est la troisième ascension du bloc après celle de Charlie Barron en décembre 2020 puis celle de Jimmy Webb en juin dernier. Isabelle Faus réalise ainsi la première ascension féminine. La grimpeuse est une habituée de cette cotation puisque que “Shadow Walker” est son 7ème bloc dans le 8B+/V14 avec pour dernier en date “Emasculator” durant l’été 2020. La vidéo de cette croix datant de cet été est visible dans la vidéo ci dessous compilant plusieurs de ses réalisations à SwissCo (8’11 pour “Shadow Walker”).

The American Isabelle Faus ticks a new 8B + / V14 with the “Shadow Walker” boulder located on the SwissCo site in Colorado (USA). This is the third ascent of the boulder after the one of Charlie Barron in December 2020 and the one of Jimmy Webb last June. Isabelle Faus thus realised the first female ascent. She is used to this grade since “Shadow Walker” is her 7th boudler in the 8B + / V14 grade, the 6th being “Emasculator” during the summer 2020. The video of the “Shadow Walkerascent -she sent it this summer- can be seen in a compilation video with several Faus’ achievements at SwissCo (8’11 for “Shadow Walker).

L’article Video: Isabelle Faus coche Shadow Walker 8B+ – Isabelle Faus sends Shadow Walker 8B+ est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Solveig Korherr répète Pure Imagination 8c+ – Solveig Korherr repeats Pure Imagination

17 novembre 2021 à 10:11

Après Sasha DiGiulian, Margo Hayes, Michaela Kiersch et Annie Chouinard, la grimpeuse allemande Solveig Korherr, 23 ans a réussi dimanche la cinquième ascension féminine de la classique dure de Red River Gorge, “Pure Imagination”. La grimpeuse allemande, âgée de 23 ans, qui a réalisé son premier 9a cet été avec “La Cabane au Canada”, est aussi une amoureuse du Red. En 2019, Solveig y avait déjà enchainé “Lucifer”, puis projeté “Pure Imagination”, une ligne qui était restée ancrée dans sa tête depuis 2 ans. Sur son compte Instagram, Solveig commente :

“Cette voie m’avait échappée la dernière fois que j’étais là. Pendant deux ans, j’ai été obsédée par l’idée de revenir. C’était une de mes lignes de rêve ! La première fois que je l’ai essayée, j’ai été époustouflée par le fait qu’il soit possible de tenir ces petites arquées dans un panneau aussi déversant. J’ai persévéré un peu et fait de rapides progrès, mais je n’étais pas assez en forme pour pouvoir empiler toutes les sections.
Il y a une semaine, nous sommes revenus dans le Red et j’ai tout de suite sauté sur “Pure Imagination”. J’étais motivée comme jamais ! J’ai enfin pu élever mon niveau. Je me sentais plus forte sur les prises, notamment dans la dernière partie très soutenue, mais j’en bavais pas mal encore au crux du bas avec cette fameuse arquée qui te coupe les doigts, aiguisée comme un couperet.
Dimanche, avec des conditions polaires et une bonne ambiance à la falaise, j’ai été capable d’enchainer la partie du bas et de clipper le relais ! Merci à tout le monde pour les encouragements !”

Photos : Jon Shen

Solveig Korherr Pure Imagination

After Sasha DiGiulian, Margo Hayes, Michaela Kiersch and Annie Chouinard, Solveig Korherr became the 5th woman to clip the anchor of the mega classic “Pure Imagination”, Red River Gorge, USA. The German rockclimber, 23, who sent her first 9a this summer with “La Cabane au Canada” is also fond of the Kentucky mecca. On her previous trip in 2019, Solveig climbed “Lucifer”, then projected “Pure Imagination”, a line which has stayed in her mind for the last 2 years! She reports on Instagram:

This was the one that got away last time that I was in the Red. I have been obsessed with coming back to it for the last two years. It is a dream line of mine! The first time I went up it, I was mind-blown at how it would even be possible to hold on to these tiny little crimps on such a steep panel.
I persevered a bit and made some very good progress back then but I just wasn’t quite fit enough to link all the sections
.

One week ago we finally made it back to the Red and I immediately hopped on Pure Imagination. My psych was flying high over the moon! I could definitely tell that I levelled up. I felt much stronger on the holds especially in the sustained upper part but I was still struggling a bit with the lower crux with the famous crimp that cuts your fingers and that is as thin as the sharp edge of a knife.

On Sunday with some icy conditions and phenomenal vibes at the cliff, I was able to climb through the lower part and managed to clip the anchors! Thanks everybody for cheering on!

Pics: Jon Shen

L’article Solveig Korherr répète Pure Imagination 8c+ – Solveig Korherr repeats Pure Imagination est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Flex Luthor de nouveau répété – A new repeat of Flex Luthor

15 novembre 2021 à 10:01

Une des voies les plus difficiles des US, “Flex Luthor”, vient d’être répétée par le grimpeur américain Carlo Traversi. Située au magnifique secteur perché Fortress of Solitude de Rifle (Colorado), “Flex Luthor” a été établie par Tommy Caldwell il y a près de 20 ans (en 2003) ; elle n’est autre que le premier 5.15 (9a+) des USA. La seconde ascension vient d’avoir lieu il y a quelques jours grâce à Matty Hong qui propose une réévaluation à 9b. C’est au tour de Carlo qui a travaillé la voie avec Matty de boucler aussi le projet, un enchainement extrêmement résistant de 30 mètres qui lui aura donné du fil à retordre. C’est la 4ème voie en 9ème degré pour Carlo, un grimpeur polyvalent capable d’éclats en falaise (on lui doit la première ascension d’Empath), en bloc avec une répétition de “Creature from the black lagoon” 8C+, en trad avec “Meldown” 8c+ ou en big wall avec une répétition de “Magic Mushroom” à El Cap. Un film sur l’ascension de “Flex Luthor” sortira prochainement.

Plus d’infos

Photo : Christian Adam

Flex Luthor répété

One of the most difficult routes in the United States, “Flex Luthor”, has just been repeated by American climber Carlo Traversi. Located in the magnificent and remote sector Fortress of Solitude of Rifle (Colorado), “Flex Luthor” was established almost 20 years ago (in 2003) by Tommy Caldwell. It is none other than the first 5.15 (9a+) in the US. The second ascent took place just a few days ago thanks to Matty Hong, who proposes an upgrade to 9b. It was soon Carlo’s turn, who worked the route with Matty, to also complete the project, an extremely resistant 30-meter route which gave him a hard time. This is the 4th route in the 9th degree by Carlo, an all-rounder climber capable of feats in rock climbing (we owe him the first ascent of “Empath”), in bouldering with a repetition of “Creature from the black lagoon” 8C +, in trad climbing with “Meltdown” 8c+, or big walling with a repeat of “Magic Mushroom” on El Cap. A film on the repeat of “Flex Luthor” will be released shortly.

More informations

Photo: Christian Adam

L’article Flex Luthor de nouveau répété – A new repeat of Flex Luthor est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Video: Matt Fultz, Red Rocks 2021

1 novembre 2021 à 10:42

Le top bloqueur américain Matt Fultz a réalisé un mois de février 2021 prolifique à Red Rocks dans le Colorado, avec une bonne partie des classiques dures du site en poche. Ainsi Matt a réalisé en quelques jours “Sleepwalker” (8C+), “Squoze” (8B+), “Trieste sit” (8B+) et “The Nest” (8C). Compte-rendu en video ci-dessous en guise de souvenir.

American top boulderer Matt Fultz did a rampage last February at Red Rocks, Colorado with a lot of extreme classics of the place climbed in a few days. Matt repeated “Sleepwalker” (8C+), “Squoze” (8B+), “Trieste sit” (8B+) and “The Nest” (8C). Video below as memory.

L’article Video: Matt Fultz, Red Rocks 2021 est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

“Empath”: video de Keenan Takahashi – Empath: video by Keenan Takahashi

23 octobre 2021 à 18:20

Une news pour une 5ème ascension? Non, une news pour une jolie voie à l’histoire intéressante, Empath, à l’occasion de la sortie de la video de Keenan Takahashi. En octobre 2020, Carlo Traversi signait la première de cette ligne de granite inhabituelle de Tahoe, USA, et la cotait 5.15a (9a+). Quelques jours plus tard, le reste de l’équipe en faisait de même, Jimmy Webb (qui avait repéré la ligne) chipant la première répétition à Daniel Woods (3ème ascension).

Les colonnettes et fissures plus ou moins fuyantes de Empath ont ensuite attisé la curiosité des Wide Boyz (Pete Whittaker et Tom Randall) qui dans une vidéo se demandaient si des techniques de fissure ne permettraient pas de simplifier une méthode d’origine assez contraignante. On se souvient que Pete avait déjà essayé de sortir le crux de Silence (V15) avec des méthodes de fissure.

Alors que Nathaniel Coleman faisait le siège d’Empath en préparation des JO (4ème), au printemps de cette année Keenan se mit en tête d’apporter son nom à la liste des croiteurs, travaillant la voie avec Paige Claassen et Pablo Hammack, et empochait la cinquième ascension en mai. On peut les voir à l’oeuvre dans cette video juste sortie du four:

Empath video, Keenan

Empath a la cote, et elle a de quoi. Ethan Pringle s’y colle et clippe le relais la veille de la septième par un ado de 17 ans, Connor Herson, lequel partage les idées des Wide Boyz. Sortant l’arsenal des meilleurs trad-eurs, le jeunot plie la voie en 5 essais seulement, et sans genouillères, gants ni bande.

Herson ne s’est pas prononcé sur la difficulté de cette belle ligne, mais Pringle oui, qui propose une petite décote à 5.14+ (9a). Et apparemment personne n’a crié au scandale, ce qui est rafraichissant.

Photo: Outdoor Research

A piece of news for a 5th ascent? No, but for a lovely route with an interesting story, Empath, on the occasion of Keenan Takahashi‘s send video. In October 2020, Carlo Traversi claimed the first ascent of this line on unusual granite in Tahoe, USA, and graded it 5.15a (9a+). A few days later, the rest of the crew followed in his footsteps with Jimmy Webb (who had spotted the line) taking the first repetition off of Daniel Woods (3rd).

The tufas and flaring cracks of Empath then piqued the curiosity of the Wide Boyz (Pete Whittaker and Tom Randall) who in a video explicitly wondered if crack techniques could be used to simplify the rather taxing original beta. You will remember that Pete had already tried to complete the V15 crux of Silence this way.

While Nathaniel Coleman laid siege on Empath as training for the Olympics (4th), in the Spring of this year Keenan decided to add his name to the list of ascensionists, working it along with Paige Claassen and Pablo Hammack. He made the 5th ascent in May, and we can see them at work in the just-released video above.

Empath is in vogue, it’s understandable. Ethan Pringle is next in line and clips the chains (6th) the day before a 17 year-old teenager, Connor Herson, follows suit. Sharing the same ideas as the Wide Boyz, Connor used trad climbing techniques to send the route in 5 teeny attempts, without kneepads, cloves or tape at that.

Herson did not comment on the grade but Pringle did, and proposed a slight downgrade to 5.14+ (9a). Apparently no one has cried foul yet, which is refreshing.

L’article “Empath”: video de Keenan Takahashi – Empath: video by Keenan Takahashi est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Matty Hong réalise la seconde ascension de Flex Luthor et propose 9b – Flex Luthor second ascent by Matty Hong with an 9b proposition

13 octobre 2021 à 11:20

Matty Hong vient de boucler la seconde ascension de “Flex Luthor” au secteur Fortress of Solitude de Rifle (Colorado), le même secteur qui abrite le 9a connu de “Kryptonite” (premier 9a des USA, 1999).
“Flex Luthor” a été établi par Tommy Caldwell il y a près de 20 ans (en 2003), elle n’est autre que le premier 5.15 (9a+) des USA et la voie la plus difficile des USA au début du siècle, avant que Chris Sharma ne libère “Jumbo Love” (9b) à Clark Mountain (Californie) en 2008. Au début des années 2000, “Flex Luthor” était même une des propositions les plus dures au Monde avec “Biographie”, “Akira” ou encore “Chilam Balam”. Ce challenge très difficile de 30 mètres de haut remonte un généreux dévers et est truffé de pas de bloc. Matty Hong qui a passé de longues sessions à essayer la voie en compagnie de Carlo Traversi depuis un an vient de clipper le relais et il propose de réévaluer la voie à 9b. Compte tenu de son expérience en falaise (” Fight or flight” (9b), les classiques “La Rambla” ou “Papichulo”, …) nous pouvons lui faire confiance.
“C’est indéniable que la voie a évolué depuis toutes ces années, mais je crois que la majorité de la ligne est restée intacte” commente t-il sur son compte Instagram.

À voir si Carlo Traversi qui essaie toujours la voie arrivera aussi à vaincre cette voie extrême prochainement et confirmer la difficulté.

Photos : Margo Hayes

Matty Hong just did the second ascent of “Flex Luthor” at Fortress of Solitude, Rifle, Colorado, the same place where the first US 9a “Kryptonite” is located (FA Tommy Caldwell, 1999). “Flex Luthor” was established by Tommy Caldwell too 18 years ago (FA in 2003), it was the first 5.15 in the US and the hardest sportclimbing proposition before “Jumbo Love” (Clark Mountain, California) by Chris Sharma in 2008. The Caldwell route was one the hardest sportclimb propositions at the beginning of the century with “Biographie”, “Akira” or “Chilam balam”. This very difficult challenge is 30 meters long through a big overhang involving a lot of bouldery moves. Matty Hong, who had been trying it for a while (last year) proposes to grade it 5.15b (9b). With his vast rockclimbing experience (“Fight or flight” 9b as well as mega classic “La Rambla”, “Papichulo” and so on) we can trust him!
“It’s undeniable some aspects of the route have changed over the years, however I believe the majority of the climb has stayed intact”, Matty added on his Instagram account.


Carlo Traversi is currently trying the beast to claim the 3rd ascent. We hope he will clip the anchor soon and give his opinion.

Photos : Margo Hayes

L’article Matty Hong réalise la seconde ascension de Flex Luthor et propose 9b – Flex Luthor second ascent by Matty Hong with an 9b proposition est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Video : The Path, 5.14R, Lake Louise

9 octobre 2021 à 08:52

Découvrez en video “The Path“, 5.14R, une des voies de trad les plus mythiques du Canada située à Lake Louise (Banff National Park) grâce à Simon Yamamoto et Dexter Bateman qui ont répété dernièrement la voie. La voie raye une impressionnante face sur près de 40 m de long, avec une première partie facile, un repos sans les mains, et une longue section dure marquée par des sections très engagées où il ne vaut mieux pas tomber !

Discover “The Path” 5.14R in video, one of the most mythical trad route located in Lake Louise, Canada (Banff National Park) thanks to Simon Yamamoto and Dexter Bateman who recently repeat the route. The route is in the middle of an impressive 40 m face with some hard and commited sections with massive run-outs after an easy part.

L’article Video : The Path, 5.14R, Lake Louise est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Joe Kinder libère Kinder Cakes 9a+ – Joe Kinder frees Kinder Cakes 9a+

30 septembre 2021 à 14:17

Du nouveau dans un des temple US de l’escalade sportive, Rifle, dans le Colorado ! L’expérimenté falaisiste américain Joe Kinder vient de réaliser la première ascension de “Kinder Cakes” 9a+ dans la grotte de Skull cave. A 41 ans, Joe propose son premier 9a+, lui qui avait déjà à son compteur une quinzaine de 9a et 9a/+. “Kinder Cakes” devient le second 9a+ de Rifle après “Flex Luthor” 9a+, libéré en 2003 par Tommy Caldwell qui attend toujours une répétition. Nous avons échangé quelques mots avec Joe.

– As tu équipé la voie, peux-tu décrire la grotte ?
Oui j’ai équipé la ligne dans la grotte Skull Cave. C’est une vieille grotte noire et sombre de Rifle où se trouve aussi un 9a que j’ai ouvert en 2018, “Diarrhea mouth”.

– Peux-tu décrire “Kinder cakes”?
La ligne offre une escalade très intense avec un repos. La première partie est un 8c que j’ai réalisé l’an dernier appelé “Cupcake”. Ensuite il y a un gros repos et ensuite environ un 8c+ avec un crux très compliqué à gérer…

– Combien de temps cela t’a pris?
3 mois en tout.

– Comment est ta vie depuis que tu n’es plus un grimpeur pro ?
Ma vie de non grimpeur professionnel est tout aussi incroyable. Il a fallu beaucoup de temps pour m’adapter et redevenir heureux en tant que personne. Mais l’escalade a toujours été très thérapeutique et m’a aidé à traverser les périodes sombres.
Ne plus avoir d’audience ou ne plus répondre à personne est en fait vraiment libérateur. Tout ce que je sais, c’est que j’aime l’escalade et que j’aime les grandes lignes de la culture escalade et cela m’a également montré qui sont mes vrais amis et qui croit en moi. Je suis très reconnaissant pour les dures leçons que j’ai apprises et je suis heureux de ce que je suis devenu dans la vie.

– Tes plans pour l’avenir ?
Mes plans pour le futur sont de continuer à bien vivre avec positivité, profiter de ma famille (Lindsey et mes deux dingos Ozzy et Fynn) et continuer à faire ce que j’ai toujours fait… être un grimpeur passionné !

Photos : John Larracas

Some news from one of the US sportclimbing temples: Rifle, Colorado! Experienced rockclimber Joe Kinder just made the first ascent of “Kinder Cakes” 9a+ in the Skull cave. At 41, Joe ticks his first 9a+, after having climbed about fifteen 9a and 9a/+. “Kinder Cakes” becomes Rifle’s second 9a+ after “Flex Luthor”, freed in 2003 by Tommy Caldwell and still awaiting a repeat. Talk with Joe.

– Did you bolt the line? Can you describe the cave?
I did bolt the line, it is in the Skull cave in Rifle. The Skull cave is an old dark and dingy cave that also holds my 9a route “Diarrhea mouth”.


– Can you describe “Kinder Cakes” ?
The line is a super intense climbing with one rest. Part one is an 8C route called Cupcake that I climbed last year. Then a big rest and afterwards likely 8c+ with a bastard of a crux.


– How long was the process?
About 3 months total.


– How is your life since you’re not anymore a pro climber ?
My life not being a pro Climber has actually been amazing. It took a long time to adjust and become happy as a person again. But climbing has always been very therapeutic and helped me through the dark times.
To not have any audience or to answer to anyone anymore is actually really liberating. All I know is that I love Climbing and I love the great parts of the culture and it’s also shown me who my true friends are the ones who believe in me. I’m very grateful for the hard lessons I’ve learned and am happy where I am in life.


– Future plans?
Future plans are to keep living well with positivity, enjoy my family (Lindsey and out two dingoes Ozzy and Fynn) and to keep doing what I’ve always done… be a passionate climber.


Pics : John Larracas

Joe Kinder - Kinder Cakes 9a+



L’article Joe Kinder libère Kinder Cakes 9a+ – Joe Kinder frees Kinder Cakes 9a+ est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

Il était une voie : Omaha Beach – Once upon a line: Omaha Beach

23 septembre 2021 à 09:10

Derrière tout passage d'escalade, il y a d'abord une ligne, mais aussi des grimpeurs qui l'ont faite naître. Plongez au cœur de passages de légende avec la rubrique "Il était une voie", un état civil de ces itinéraires qui continuent de fasciner des générations et de façonner notre activité !

Behind every route there is a vision, and the climbers who made it reality. Dive into the history of legendary routes with the section “One upon a line”, a sort of ‘Origins’ of these gems that keep on fascinating us generation after generation, and shaping our passion!

Omaha Beach

   Red River Gorges, USA
    The Motherlode
  Chris Martin, 1998
  Bill Ramsey, 1999

Omaha Beach ... A lire ce nom, à priori, on pense plus à une plage de débarquement qu'à une voie d'escalade sur une paroi cachée au milieu des sombres forêts du Kentucky. Et pourtant, cette ligne a été ouverte sur le secteur de Motherlode l'un des murs de grès à trous du mythique site d'escalade américain, Red River Gorges. Bill Ramsey nous raconte :

"Mon ami Chris Martin travaillait une voie qui montait en plein milieu de la partie centrale, la plus raide, de Madness Cave. Le relais se trouvait aux 3/4 de la paroi, sur une petite vire fuyante, sous ce qui semblait être une section sans prises. Un beau jour de 1998, alors qu'il se demandait s'il allait abandonner le projet, il a permis à d'autres d'y mettre les doigts, et on a découvert que la partie sommitale avait en fait de petites prises et que, par conséquent, la voie pourrait probablement aller jusqu'au sommet. Ni une ni deux, Chris installe un nouveau relais là-haut, rajoute une plaquette pour protéger la fin et dit "lâchez-vous !" Je m'y suis mis l'hiver même, et fis des progrès encourageants en dépit du crux bien féroce au-dessus de la vire. Dave Hume passa aussi du temps dedans, et on était d'accord pour dire que ce serait la voie la plus dure de la grotte – sans doute 13d (8b). Finalement, je l'enchainai à la fin mars et lui donnai le nom de "Omaha Beach".

"J'ai toujours aimé la tradition de donner aux voies des noms de batailles célèbres (comme Agincourt à Buoux) et Omaha Beach en Normandie a été une des victoires les plus sanglantes des USA pendant la deuxième guerre mondiale. Mais il y a aussi le fait que pour Omaha Beach, la clef de la victoire consistait à grimper une falaise bien sévère au-dessus d'une mauvaise "vire" peu rassurante-comme dans la voie. Deux semaines plus tard (le 11 avril 1999) la jeune prodige Katie Brown se trouvait à Motherlode et je lui ai dit que la falaise comptait une nouvelle ligne qu'elle devrait essayer. On n'a jamais abordé la cotation... Elle n'a même pas cherché à savoir. Au final elle est montée dedans, et tout le monde a fait une pause pour la regarder. Porter Jarrard et moi-même étions juste en dessous. Nous avons suivi ça, les yeux levés et bouches-bées parce qu'elle semblait s'élever sans difficulté. Au crux, elle est allée voir puis a désescaladé jusqu'à la misérable vire pour récupérer un chouïa, essaya différentes choses, et je me demandais comment son petit gabarit de 1m52 allait se sortir de mouvements qui m'avaient semblé déjà longs à moi. Et puis elle fit une séquence que je fus incapable de comprendre, utilisant des prises qui me paraissaient tout aussi incompréhensibles, mais qui l'amenèrent dans la partie sommitale. C'est sa mère qui l'assurait et elle n'avait aucune idée de ce que qui était en train de se passer, allant jusqu'à ne pas lui donner de mou quand Katie voulait clipper – c'était complétement fou. Katie clippa le relais et tout le monde à Motherlode se mit à l'applaudir. Alors que sa mère la faisait descendre je suis allé la voir et lui ai dit que je cotais la voie 13d, et qu'elle venait probablement de réaliser l'exploit d'être la première femme à enchainer cette cotation à vue. Ça lui fit plaisir, et on apprit plus tard que c'était bel et bien le cas. Depuis, plusieurs prises ont cassé et c'est maintenant un 14a, mais contrairement à la rumeur la voie n'a pas été décotée du fait de l'ascension de Katie. En fait, nous tous au Red étions époustouflés par Katie et heureux de la voir faire mieux que nous avec autant de facilité. Elle me faisait penser à une héroïne de comic, une jeune fille petite et sans prétention, mais dotée de super pouvoirs qui écrasait un monde de machos durs à cuire."

Omaha Beach. Reading this name probably brings to mind wars scenes rather than pristine rock climbs hidden in the misty forests of eastern Kentucky. And yet, it is one of the most iconic sport climbs of the gorgeous pocketed sandstones of the Red River Gorge, in the USA. The name is indeed a reference to D-day, and a clever wordplay that implies that the crux, just like it once was on D-day, is moving past the beach, in this case a rather sandy ledge. Bill Ramsey, tells us more:

"My friend Chris Martin had been working a route he had bolted that went right up the central, steepest part of the Madness Cave. The route ended about 3/4ths up the wall, at a small slopey shelf with a seemingly blank section above. One day in 1998, while considering abandoning the project, he allowed others to play on it, and we discovered the blank section actually had small holds; indeed, that the line would probably go all the way to the top. At that point, Chris drilled a new anchor at the top, put in one more bolt to protect the upper section, and said, “Have at it!” I started working it that winter, and made steady progress despite the tough crux above the shelf. Dave Hume also climbed on it some, and we agreed it would be the hardest route in the cave at the time – probably 13d (8b). Eventually, I succeeded in late March, naming the route Omaha Beach”.

"I had always appreciated the tradition of naming climbs after famous battles (like Agincourt at Buoux), and  Omaha Beach at Normandy had been one of America’s most harrowing victories in WW II. Also, on Omaha Beach, the key to the battle was climbing a desperate cliff above a bad and insecure shelf – just like the route. Two weeks later (April 11, 1999) the young climbing phenom Katie Brown was at the Motherlode and I told her the cave had a new route she should try. We never discussed the grade…she just didn’t ask. Eventually she got on it, and everyone stopped what they were doing and watched. Porter Jarrard and I watched from right below, staring up with our mouths agape as she cruised higher and higher. At the crux, she climbed up and back down to the “rest”, trying different things, and I wondered how her barely five-foot frame would make what had been long reaches for me. Eventually she performed some sequence that made no sense to me, using holds that made no sense to me, but got her on the final headwall. While she was climbing, her mother was belaying, completely oblivious to what was happening, sometimes short-roping Katie when she tried to clip – it was totally insane. Katie got to the anchor and the Motherlode erupted with applause. As she lowered down, I walked over and told her I had rated it 13d, and that she had probably just made history as the first woman to onsight that grade. She was excited, and we later found out her ascent was indeed a first. Since then, several holds have broken and it is now 14a, but contrary to popular mythology, it was never downgraded because of her ascent. In reality, all of us at the Red were awestruck by Katie and thrilled to see her outperform us with such ease. She was like a comic-book hero, a tiny and unassuming young girl, but one with superpowers who completely dominated a macho, kick-ass scene."

Photo: Timothy Scribano  
Témoignage/Account: Bill Ramsey

 

L’article Il était une voie : Omaha Beach – Once upon a line: Omaha Beach est apparu en premier sur Fanatic Climbing.

❌